Expositions Archives

bloc

Archives Exposition Octobre-novembre 2016

Du 24 octobre au 26 novembre 2016 / Henri Déchanet

© Oeuvre de Henri Déchanet. Texte de Henri Déchanet

 

Henri Déchanet a toujours dessiné, encre, lavis, gouache, aquarelle ; a toujours peint, huile, acrylique ; a toujours collé, à plat, en relief, journaux, papier ; sans oublier la réalisation de vitraux dans bien des lieux sacrés.
Des oeuvres pacifiques, La baignade, Les deux soeurs, Le torse ; puis des oeuvres d'une intensité dramatique, d'une lucidité implacable ; violence, vulnérabilité, cruauté, turpitudes, vanités. Images d'une agressivité tragique ; La torture, Hommage à Djamila Bouhired, La femme masquée, Le champ de bataille, Le chien de Villanueva, La mort des innocents, Morts pour rien, La terroriste.
Sous le pinceau de Déchanet nous sommes proie et bourreau, carcasse, crâne et chien pendu, fleur de chair et de peau. Chacune de ses toiles vit, hurle, consume nos regards.
Et son regard à lui, si singulier, semble se jouer de ces formes organiques obsessionnelles aux couleurs puissantes qui font corps avec les corps ; de ces encres sur papier, fleurs ne ressemblant plus complètement à l'image connue de la fleur.
Nul ne semble rester indifférent à l'oeuvre de Déchanet. Lui, respectueux de chacun, laisse au spectateur la liberté de son interprétation.

Marie Doners