retour
Lien vers facebook Galerie Deleuze Rochetin.
Exposition aout 2016. Edward Baran et Marc Nucera.

Galerie Deleuze-Rochetin à Arpaillargues - Uzès

7 aout au 1er octobre 2016
Exposition avec Edward Baran et Marc Nucera

La maison atelier d'Edward Baran est un ventre, l'Athanor, où s'élaborent les oeuvres. Il y a un rapport direct entre l'endroit à la fois chaud et maternel et les tissages que le peintre construit depuis des dizaines d'années. Tissages serrés puis troués, comme s'il fallait alléger les tissus, dénouer les liens qui retiennent au quotidien, à la vie domestique pour favoriser la quête de l'esprit. L'atelier est rustique, le travail en cours occupe les lieux. Papiers, toiles, bidons, pinceaux, chiffons, trouvailles, tout ce qui peut entrer dans la peinture est là, prêt à agir...

Jacky Essirard

Si pour la plupart, un arbre mort est un sujet encombrant, pour Marc Nucera, il est digne du plus haut intérêt. "Lorsqu'on sculpte un arbre mort, le geste est le même que lorsqu'on taille le vivant : il est recherche de proportion, travail sur la masse végétale, sur la matière. Même mort, l'arbre a une identité. Mon intervention prend en compte son histoire, ses blessures, la façon dont il se fendille... et on prolonge tout ça. Dans les troncs et les branches, je recherche le côté graphique, ethnique, que je fais ressortir pour le révéler dans le site. Je sollicite le végétal et il réagit. Mon intervention se construit comme un dialogue. Je me laisse aller, guidé par la nature. Je n'ai pas la prétention de faire mieux qu'elle. Je l'accompagne, je la fais évoluer comme je peux. Le temps est un facteur essentiel dans ma démarche : mes sculptures ne sont jamais terminées car elles se transforment au cours des cycles du jardin. La notion d'espace me poursuit également. Lorsqu'on modèle le végétal, on s'inscrit toujours dans une perspective, une structure, un jeu de proportion où interviennent aussi l'ombre et la lumière."

Marie Pok - revue l'Eventail